tous les attributs sont constants dans le temps. Méthode de Yourdon (Modern Structured Analysis). Risque d’avoir une perception monolithique des applications, ? ? Le non-respect de la 4FN et 5FN entraîne de la perte de données et les données manquent de précision. A ce niveau, on doit choisir le mode d'organisation des données : Les règles suivantes sont appliquées pour passer d'un MCD à un MLD relationnel :                                                                Entité           Æ  Relation. ?    Compléter et valider les choix techniques : Il s’agit de compléter et de valider les choix techniques faits dans l’étude préalable. Les étapes du cycle de vie qu’elles supportent : ?    Méthodes de test et de maintenance, ?    Types de langages de programmation, ?    Types de SGBD ? ? Il montre l'ordre d'exécution des opérations sur les différents objets. Elections Municipales 2020 Candidats aux élections municipales 2020. ? On dit qu’un ensemble d’attributs détermine un autre ensemble d’attributs si : pour deux tuples distincts toute projection des deux tuples sur le premier ensemble d'attributs donnant les mêmes valeurs, induit obligatoirement que les valeurs projetées des tuples sur le deuxième ensemble d'attributs soient identiques. « Le système d’information est le système de couplage entre le système opérant et le système de pilotage. Des implémentations pour la plate-forme Java 60. La traduction dune association d’association au niveau MLD se fait selon les étapes suivantes : 1.   Traduction de l’association qui participe à l’association. Département des sciences de l’informatique, ? Elles constituent une évolution des méthodes systémiques vers une plus grande cohérenceentre lesobjetset leur dynamique. Conception du système : Spécification générale du système et découpage en sous-systèmes. Le modèle réduit est découpé en sous domaines. ?    Les associations binaires ayant les cardinalités (0,1) ou (1,1) constituent une CIF. ÆDécomposer les propriétés composées. ? Pour qu’une association puisse participer à une autre association, il faut qu’elle soit une association de dimension 3 ou plus ou bien une association binaire ayant les cardinalités « x, n » et « x, n ». ? (Les attributs soulignés dénotent une clé primaire). En effet, la redondance peut entraîner une explosion des volumes de données qui peuvent écrouler les performances ou saturer les disques durs. ? ?    Plusieurs procédures peuvent contenir un même sous-ensemble de traitements. ? Méthode SADT (Structured Analysis and Design Techniques). un langage de programmation standard pour la programmation des traitements. On en retire les avantages des défauts d'en environnement propriétaire: une grande stabilité. Ceci se note généralement : partie gauche (ou déterminant) → partie droite (ou déterminé). ?Inconvénients :? Il n’est pas garanti qu’une forme dénormalisée améliore les temps d’accès. Orientée initialement applications temps réel (concurrence et parallélisme) puis appliquées dans d'autres domaines dont la gestion. ? ?     Vérifier la consistance et la complétude des événements partagés dans les diagrammes d'état. 2.   L’identifiant qui migre de l’entité ayant la cardinalité la plus élevé vers celle ayant la cardinalité la plus faible fait partie de la clé primaire. ?    Identification des objets de base du SI. C’est une variante du modèle en cascade. Par exemple une donnée géographique constituée par un ensemble de points formant un polygone définissant une zone géographique précise, n’est à l’évidence pas scalaire, mais parfaitement atomique, car la suppression d’un seul des points du polygone, ne donne plus la même forme géographique. Cet article couvre le sens large. Il décrit les classes d’objets et les règles significatives en fonction des objectifs fixés par les décideurs. ? ?    Une procédure peut regrouper des traitements relatifs à plusieurs opérations. ? ?     Identifier le rôle de chaque agent : acteur ou recevant. OOM assure la compatibilité ascendante avec Merise et la conformité à l'approche objet.   SALFON       VARCHAR2 (40)                      . ? 2.1.1 Le coût moyen pondéré (CMP ou PMP ou CUMP) : Cette méthode permet de valoriser le stock et les sorties de stock au coût moyen. Les postes de travail effectuant les procédures fonctionnelles sont introduits. ? ?  Doit être décomposée en deux opérations :  Le facteur temps ne doit être pris en compte dans le MCT que s'il ne constitue pas un élément organisationnel.  C'est une association de propriétés correspondant à un type d'objet ayant un intérêt pour l'entreprise. 59.4. Toutes les propriétés doivent être élémentaires, c'est à dire non décomposables. ?    Le déclenchement de la première procédure d'une opération suit les mêmes règles que le déclenchement de cette opération. ? ?    Le choix d'identifiant se fait en appliquant la règle de dépendance fonctionnelle monovaluée :Â.  si la connaissance de A permet d'identifier B sans aucune ambiguïté. En 1969 un groupe de normalisation a été créé pour étudier l’impact des SGBD sur les systèmes d’information. Le non-respect de la 2FN entraîne une redondance des données qui encombrent alors inutilement la mémoire et l’espace disque. En 1975 publication du rapport ANSI/X3/SPARC : proposition de trois niveaux de description de données : Correspond à la structure sémantique des données sans soucis d’implémentation.Â, ? ? En d’autres termes : « Un attribut non clé ne dépend pas d’une partie de la clé mais de toute la clé. Permet d'élaborer les trois modèles conceptuels : statique, dynamique et fonctionnel.Â. ?     Utiliser ces estimations pour déterminer les points critiques et fixer les choix de conception. L’ensemble de l’équipe Dailyplaisir a l’immense joie et satisfaction de vous annoncer que le cap des 10 ans vient d’être atteint !  Un objet est la représentation d'un concept abstrait ou une abstraction d'un objet physique du monde réel. Les types de données élémentaires qui définissent les entités. d’interdire les incohérences de données venant des redondances dont une partie seulement a été mise à jour, ce qui rendrait de fait les données inutilisables (différentes versions d’une même information, sans que l’on sache laquelle est valide) ; de limiter grandement le nombre et la durée des mises à jour qui sont des processus bloquants (écritures). Le génie logiciel (software engineering) représente l'application de principes d'ingénierie au domaine de la création de logiciels. Chaque table peut alors être soumise au test de respect/non de telle ou telle forme normale. tout attribut n’appartenant pas à une clé ne dépend pas d’un attribut non clé.  C'est la participation d'un poste de travail au traitement d'un ou plusieurs événements synchronisés. Ce formalisme est conservé pour chaque phase des cycles d'analyse/conception. ?  Les objets rattachés à une classe sont les instances de cette classe. 9)    Simplifier le modèle à l'aide de CIF. Les possibilités de génération des AGL sont en progression significative. La présentation de Terrocatta 60.2. … Association : ce sont des liens permettant de représenter l'héritage, l'instanciation et l'utilisation des services d'un objet par un autre. ? ?    L'identifiant d'une association est la combinaison des identifiants des entités associées. ?Validation : Accord des décideurs des acteurs sur le SER et sur la description de l’existant. ? ? Si l'association n'est pas porteuse de propriétés, elle peut être remplacée par la CIF. Un bouleversement profond de l’organisation et de son environnement conduit à recommencer un cycle de vie : conception, réalisation, maintenance. ?    Définition de la mission : Il s’agit de définir le champ d’étude, de préciser les objectifs, de planifier les grandes lignes et constituer les groupes de travail.Â. D'autres méthodes se sont inspirées de OOD (HOOD notamment). ? Une association binaire ayant des cardinalités (x, n) et (x, n), x étant égale à 0 ou 1, se traduit par : ?     la création d’une nouvelle relation. OOM vise surtout à étendre la méthode de façon à ce qu'elle couvre non seulement l'analyse et la conception mais aussi la production et la maintenance. Découvrir les perspectives en matière de conception de SI, 1.  INTRODUCTION AUX SYSTÈMES D’INFORMATION ..6, 1.2      DÉCOMPOSITION D’UN SYSTÈME EN SOUS-SYSTÈMES ..9, 1.3      NOTION DE SYSTÈME D’INFORMATION .11 1.4             TYPES DE SYSTÈMES D’INFORMATION ..14, 1.4.1SI opérant 151.4.2SI de pilotage 15 1.5 DOMAINES D’UTILISATION DES DIFFÉRENTS TYPES DE SI 16 1.6 FONCTIONS DU SYSTÈME D’INFORMATION .17, 2.  MÉTHODES DE CONCEPTION DES SYSTÈMES D’INFORMATION ..18, 2.2      OBJECTIFS DES MÉTHODES DE CONCEPTION ..19, 2.3      CYCLES DE CONCEPTION ET DE DÉVELOPPEMENT DE SI ..20, 2.3.4     Modèle en spirale 272.3.5Modèle tridimensionnel 30 2.4 ARCHITECTURE ANSI/SPARC 36, 2.4.2     NIVEAU INTERNE 382.4.3NIVEAU EXTERNE ..39 2.5 HISTORIQUE DES MÉTHODES DE CONCEPTION DE SI ..40, 2.5.1Critères de classification des méthodes de conception de SI 402.5.2Classification des méthodes de conception de SI 42,      2.6         MÉTHODES ANALYTIQUES OU CARTÉSIENNES ..43, 2.6.2     Exemples .442.6.3Avantages et inconvénients 44 2.7 MÉTHODES SYSTÉMIQUES ..46, 2.7.2     Exemples .472.7.3Avantages et inconvénients 48 2.8 MÉTHODES ORIENTÉES OBJET ..49, 2.8.2     Exemples .502.8.3Avantages et inconvénients 50 A RETENIR .52, 3.  ÉTUDE D’UNE MÉTHODE SYSTÉMIQUE : MERISE ..54, 3.1      INTRODUCTION 54 3.2             LES ÉTAPES 55, 3.2.2    Étude préalable 573.2.3Étude détaillée ..623.2.4Réalisation .64, 3.3       LA MODÉLISATION .66 3.4 MODÉLISATION DES DONNÉES ..70, 3.4.1     Modèle conceptuel de données .70, 3.4.2     Modèle logique de données (MLD) 863.4.3Modèle physique de données .91 3.5 MODÉLISATION DES TRAITEMENTS 93, 3.5.1Modèle conceptuel de traitements ..933.5.2Modèle organisationnel de traitements .107 3.6 RÉSUMÉ 113 4.MERISE 2 : EXTENSION DE MERISE 114, 4.1 INTRODUCTION .114 4.2 NOTION DE LIEN IDENTIFIANT 115, 4.2.1     Principe au niveau conceptuel ..115, 4.2.2     Exemples ..1154.2.3Traduction d’un lien identifiant au niveau MLD .116 4.3 NOTION D’ASSOCIATION D’ASSOCIATIONS ..117, 4.3.1     Principe au niveau conceptuel ..117, 4.3.2     Exemple .1184.3.3Traduction d’une association d’associations au niveau MLD ..118 4.4 NOTION D’HÉRITAGE ..120, 4.4.1  Principe au niveau conceptuel ..120, 4.4.3  Traduction de l’héritage au niveau MLD 1225.MÉTHODES DE CONCEPTION ORIENTÉES OBJET .124, 5.1 INTRODUCTION .124 5.2 GÉNÉRALITÉS 126, 5.2.1Concepts de base ..1265.2.2Les trois dimensions du SI ..130 5.3 MÉTHODE OMT 132, 5.3.1     Présentation générale 132, 5.3.2     Principes de la méthode 133, 5.3.3     Démarche méthodologique .1345.3.4Modélisation 144 5.4 AUTRES MÉTHODES OBJET ..152, ? Il indique les traitements et les processus fonctionnels appliqués aux données. Il est alors clair qu’une date constituée par exemple d’une année et d’un jour de mois n’a aucun sens. Arrêter la décomposition lorsqu’on atteint un niveau de découpage suffisamment fin pour que le codage des sous fonctions soit simple à réaliser. ? En effet, on constate que le champ adresse ne dépend que d’une partie de la clé : le champ fournisseur, ce qui induit la possibilité d’une redondance au sein de la table. ? ? ? Cet identifiant est implicite, il n'est pas représenté sur le MCD. OOA utilise un diagramme d'états/transitions pour représenter la dynamique des objets. C'est une forme       particulière      d'association permettant d'exprimer une relation "Composantcomposé". Changement de valeurs ==> changement d’état du système. ?    Par composition, constitution d’objets de plus en plus complexes. un modèle conceptuel des objets : c'est un modèle entité-association étendu aux objets complexes, aux hiérarchies et au comportement dynamique. Elle peut être binaire, ternaire, etc. Durée de conception et de mise en oeuvre d’un SI de plus en plus importante (quelques années), ? La première version (1988) était consacrée à la modélisation relationnelle des données (avec quelques extensions intégrant la généralisation et l'héritage). Les cardinalités sont représentées par des symboles   graphiques       ou    spécifiées numériquement. ?     Définir des sous-systèmes en fonction de points communs (fonctionnalités, localisation, hardware, performances, etc.). Elle se fait selon les étapes suivantes : ?    Élaboration de scénarios de mise en oeuvre : Il s’agit d’effectuer un découpage en projets, de définir les étapes, les modalités de recette et un calendrier général. Ne convient que pour les projets qui peuvent être découpés en sous projets (sous-systèmes). ? ? On redémarre le PC, et normalement c'est bon, nous avons Hyper-V. On peut passer à l'installation de docker4windows, et là c'est vraiment simple, télécharger l'exécutable ici, ensuite c'est du next-next. ? Dans une base de données relationnelle, une forme normale désigne un type de relation particulier entre les entités. Donne une représentation dynamique du système d'information de l'entreprise. Méthode orientée plutôt développement : spécification technique et implémentation. 1.2 Décomposition d’un système en sous-systèmes. La démarche de ces méthodes est la suivante : ? HOOD préconise une démarche par décomposition hiérarchique : ? ? Modélisation de l'architecture du système :Â. OOM permet de définir l'architecture du SI aux différents niveaux d'abstraction : ? Dans le modèle relationnel de type OLTP, il existe huit formes normales, les trois premières étant les plus connues et utilisées : La forme normale vient après la simple validité d’un modèle relationnel, c’est-à-dire que les valeurs des différents attributs soient bien en dépendance fonctionnelle avec la clé primaire (complètement déterminés par la clé primaire). ? Origine : Fruit de la réflexion d’un groupe réuni par le ministère de l’industrie français au début des années 70. ? ? ? ? Adapté au développement RAD (Rapid Application Development). La qualité de la représentation du système dépend de sa bonne décomposition. Ces méthodes privilégient l’approche par traitements. Ce modèle a les caractéristiques suivantes : ? ?     Cet identifient devient une clé étrangère. ? Exemple de diagramme de trace d'événements : Exemple de diagramme d'états pour la classe document : Permet de décrire les fonctions du système. Elle peut être une simple année, une année et un mois, l’an, le mois et la date du jour, comporter en sus l’heure, etc.  L'héritage    constitue un    premier    moyen     de réutilisation. Permet de décrire le cycle de vie des objets à travers les changements d'états possibles. ?Validation : Accord sur la description conceptuelle des données. ?  Le système d’information peut être décomposé en deux types :  Il prend en charge la gestion courante de l’entreprise :  Il prend en charge le pilotage et le traitement de gestion par exception :  La frontière entre système d’information opérant et système d’information de pilotage n’est pas toujours claire. En cas de changement de la réglementation (barre des 3,5 tonnes qui pourrait être amenée à changer) alors il faut mettre à jour plusieurs n-uplets. ?    Le modèle statique est développé de façon exhaustive, ?    Le modèle dynamique est très partiellement abordé. ? Les objets sont vus comme des machines abstraites qui sont raffinés progressivement. ?    Un domaine peut être représenté par un ensemble de processus. ?Représentation des flux à l’aide de diagramme de flux : ?Représentation de l’existant à l’aide des modèles Merise (MCT, MCD, ). La modélisation statique OOD se fait à deux niveaux : ? (architecture centralisée, c/S, répartie). Les événements et les résultats du MCT sont maintenus. Permet de représenter le partage par deux ou plusieurs classes d'un certain nombre de caractéristiques communes. Il permet de décrire les données telles qu’elles sont stockées en machine. Ces diagrammes permettent d'identifier les objets et les processus du modèle conceptuel des objets et du modèle conceptuel des traitements. 6)    Placer les associations et leur rattacher les propriétés en dépendance fonctionnelles avec plusieurs identifiants. Prendre chaque fonction et la décomposer de façon hiérarchique en sous fonctions. Des exemples d'utilisation 59.6. Le MLD constitue une étape intermédiaire entre le modèle conceptuel et le modèle physique de données. ? La partie gauche (déterminant) compose la clé de la relation, tandis que la partie droite compose les informations dépendantes de la connaissance des valeurs des attributs d’une clé. Permettre     à      l’équipe   de    conception       et     de développement    de    disposer   d’un         vocabulaire standard. Rendre l’activité de conception et de développement de SI une activité d’ingénierie au même titre que le génie mécanique, le génie civil. Les MFD sont obtenus par décompositions successives jusqu'à atteindre un niveau suffisant de découpage. ?  Permet de masquer aux utilisateurs d'un objet tous les détails relevant de son implémentation (partie privée) et de ne laisser accessible que la vue externe (interface). ? en couvrant toutes les composantes d'une méthode (conceptuel / logique / physique, statique / dynamique / fonctionnel). ?    Une CIF définie sur une association permet de représenter le fait que l'une des entités de sa collection est identifiée sans ambiguïté par la connaissance d'une ou plusieurs autres. Validation : Vérification que le système construit correspond bien aux besoins initiaux. En général, toute valeur de données agrégées et toute répétition d’une valeur de donnée, dans une colonne peuplée, sont potentiellement des violations de forme normale. Les chemins d’accès à ces fichiers (index, chaînage, fichiers inverses, etc.). ? Il est donc nécessaire de commencer par une normalisation, étalonner les métriques de temps de réponse sur des volumes réels puis dénormaliser, entreprendre une nouvelle campagne de mesure, comparer, et si le gain est globalement avéré, alors conserver la dénormalisation. : ?    Diagrammes des modules : Il correspond à l'implémentation du diagramme de classes. L’attribut DESCRIPTION_ARTICLE ne dépend que d’une partie de la clé primaire. L’ensemble de ces identifiant constituent la clé primaire. En effet l’adresse IP est en fait constituée d’un seul entier de 32 bits présenté souvent en 4 petits entiers de 1 octet à des fins à l’origine de distribution des adresses... L’entier le plus à droite (le 4e dans le sens de lecture) était censé indiquer l’adresse de l’ordinateur au sein du site d’entreprise, le 3e, le site de l’entreprise pour une entreprise multi-site, le second le siège de l’entreprise, et enfin le premier entier, le pays… Tout cela ayant été formalisé dans les années 70 période de l’IBM 370, au cours de laquelle on était sûr qu’aucune entreprise au monde n’aurait eu plus de 255 ordinateurs sur un même site, ni plus de 255 sites, etc. Citation de Wikipédia. ? Christian Soutou, Modélisation des bases de données. Exemple : Un article est fourni par un fournisseur et stocké dans un emplacement. Utilisée essentiellement pour la conception de bases de données.Â. Ainsi, au-dessus de 3,5 tonnes le véhicule est un PL. Si une table est notablement très intensivement écrite et peu lue, il sera préférable de normaliser le plus possible. ?    L'aspect fonctionnel n'est pas pris en compte (OOD recommande l'utilisation de l'analyse des fonctions de la méthode SADT). Réduction du temps d’attente des utilisateurs (recensement des besoins et livraison des applications) et maintien de leur motivation. Ce manuel est ici pour vous apprendre à gérer des images stockées dans MySQL depuis PHP et non pas à débuter en PHP. Le deuxième groupe est composé des autres attributs (éventuellement vide). ? Un MPD se présente sous forme d'un ou plusieurs scripts contenant des commandes (SQL) de création de structures de données. ? A relever que DB2-UDB for iSeries et DB2-UDB du monde Unix/Linux/Windows n'ont en commun que leur nom. Le viol de la première forme normale constitue une des plaies les plus importantes en matière de bases de données relationnelles et a des conséquences catastrophiques en termes de performances. Vous aurez normalement dans la zone des notifications, une … ? Les avantages et les inconvénients 59.5. Est en première forme normale, une relation (ayant par définition une clé) dont les attributs possèdent tous une valeur sémantiquement atomique ; Une autre définition serait : un attribut est dit « atomique Â» si aucune subdivision de la donnée initiale n’apporte une information supplémentaire ou complémentaire. ?    Diagramme des processus : Il correspond à l'implémentation du diagramme d'objets. ? ?Inconvénients :Â. ? ? Choix des priorités d'optimisation et d'échange : ?     Déterminer l'importance relative des critères d'optimisation. Une association d’héritage peut être obtenue : ?Par spécialisation : Une entité est éclatée en deux ou plusieurs autres entités. Meilleure cohérence des données. ?    Conception (générale) des solutions : Il s’agit d’élaborer : •    une        description      conceptuelle    des traitements, •    une description organisationnelle des traitements en fonction en fonction des solutions d’organisation, •    un fonctionnement en mode dégradé, •    une description conceptuelle des données • un dimensionnement des solutions. ?     Préparer   des   séquences        typiques d'interaction, ?     Identifier les événements entre les objets et préparer une base d'événements pour chaque scénario, ?     Préparer un diagramme de flux d'événements pour le système, ?     Développer un diagramme d'états pour chaque classe ayant un comportement dynamique important.